© Koen Broos

 

Née à Madras, élevée à Paris, Shantala Shivalingappa grandit dans un monde empreint de danse et de musique, initiée dès son enfance par sa mère la danseuse Savitry Nair.

Profondément émue et inspirée par la pureté et la grâce du style du Maître Vempati Chinna Satyam, Shantala se consacre au Kuchipudi et reçoit de son maître un entraînement rigoureux et intense.

Elle se produit en solo, accompagnée de ses musiciens Indiens, dans de nombreux théâtres et festivals (entre autres: Théâtre de la Ville-Paris, Sadler’s Wells–Londres, Mercat de les Flors-Barcelone, Jacob’s Pillow Festival-USA, New York City Center, Herbst Theatre-San Francisco) avec le désir ardent de faire connaître le Kuchipudi en Occident, de partager sa passion avec le plus grand nombre.

En Inde comme en Europe le public la reconnaît comme une grande danseuse, sa très haute qualité technique s’alliant à une grâce et une sensibilité remarquables.

Depuis l’âge de 13 ans, elle a aussi eu le rare privilège de travailler avec les plus grands : Maurice Béjart (« 1789…et nous »), Peter Brook (pour qui elle interprète d’abord Miranda dans « La Tempête », puis Ophélie dans « La Tragédie d’Hamlet »), Bartabas ( « Chimère »), Pina Bausch (« O Dido », « Néfès », « Sacre du Printemps », « Bamboo Blues »), et Ushio Amagatsu qui crée un solo pour elle : « Ibuki ».

Autant de rencontres qui font de son expérience artistique et humaine un parcours exceptionnel.

Aujourd’hui, Shantala partage son temps entre la création de nouvelles chorégraphies de Kuchipudi, construisant un répertoire nouveau  empreint de sa marque personnelle, et les tournées de ses spectacles. Passionnée par les rencontres humaines et le cheminement artistique qu’elles provoquent, Shantala se plonge également dans ses projets de collaborations avec différents artistes, dans l’exploration de la danse, de la musique, et du théâtre.

Ainsi, «Play» (2010) un duo avec le danseur et chorégraphe Sidi Larbi Cherkaoui ;  «Nineteen Mantras» (2012) opéra moderne inspiré de mythes hindous, mis en scène par Giorgio Barberio Corsetti et dont Shantala a créé la chorégraphie, dansé par les élèves de l’Académie de la Scala à Milan ; «Peer Gynt» (2012) mis en scène par Irina Brook pour le Festival de Salzbourg, et où Shantala est danseuse-chanteuse-comédienne.

En 2013, Shantala remporte le prestigieux Bessie Award, prix de la danse à New-York pour «performance exceptionnelle» pour «Shiva Ganga».

En 2014, elle joue  dans «AM I», une pièce de la «Shaun Parker and Company» au Sydney Opera House, en compagnie de 13 danseurs et musiciens Australiens.

Elle crée aussi «Blooming» au Vail International Dance Festival, un court duo avec Charles ‘Lil Buck’ Riley, danseur virtuose et grand expert du ‘jookin’, un style de danse développé dans les rues de Memphis, Tennessee.

En 2014 et 2015, elle travaille sur deux projets à Barcelone. D’abord «Impro-Sharana» un concert-dansé avec son complice de longue date, le chanteur catalan Ferran Savall,  et quatre musiciens. Puis «We Women» avec Sol Pico, Julie Dossavi et Minako Seki.

2017 voit la naissance de deux nouveaux projets en cours de création: «Bach», une collaboration avec la violoncelliste Sonia Wieder-Atherton et le metteur en scène Stéphane Ricordel, et d’autre part, un projet solo mis en scène par Aurélien Bory.

www.shantalashivalingappa.com

Interviews vidéos :

Post-show talk, Jacob’s Pillow Dance Festival, July 2013

Shantala and Sidi Larbi Cherkaoui for PLAY, Temporada Alta Festival, November 2012

India Forum, 2011

Shantala and Savitry Nair, Jacob’s Pillow Dance Festival, july 2010