mainsChorégraphie, interprétation : Shantala Shivalingappa

Conseillère artistique : Savitry Nair

Création vidéo : Ezra Belotte-Cousineau

Direction technique : Nicolas Boudier

Coproduction : Compagnie Shantala Shivalingappa, (h)ikari, ONYX Saint-Herblain.

Production déléguée : (h)ikari

Ce spectacle a bénéficié de l’aide à la création de la Ville de Saint-Herblain et du Conseil Général de Loire-Atlantique.

Création le 9 novembre 2013 à la Salle ONYX – LA CARRIERE de Saint-Herblain, à Nantes (Loire-Atlantique).

__

Au travers de la richesse du parcours de Shantala, cette création porte sur le dialogue, l’ouverture, l’enrichissement, le décloisonnement. Pourquoi vouloir confronter quand tout n’est qu’unité, cloisonner quand il s’agit de conjuguer…. ?

Formée à la technique pure de la danse classique indienne, Shantala n’a de cesse de conjuguer le Kuchipudi au présent, de l’enrichir au travers de nouveaux apports, fussent-ils technologiques, tout en le faisant découvrir au public occidental, avec cette volonté de le porter au-delà du seul public sensibilisé aux “arts du monde”.

Ainsi son Kuchipudi se nourrit de son répertoire contemporain et cette perméabilité se constate aussi à l’inverse.

La rencontre entre Ezra et Shantala s’inscrit dans cette volonté de la danseuse et chorégraphe de faire vivre le Kuchipudi dans le temps présent. Pour le réalisateur, habitué à filmer de la danse classique occidentale, il s’agit de repenser son langage cinématographique et de l’adapter à une nouvelle grammaire de la danse, imposée par la spécificité de l’art indien et la diffusion sur une scène. Mais c’est aussi ici, la porte d’entrée de la modernité dans l’univers du Kuchipudi.

La clé reste de savoir conserver l’essence de cet art millénaire, tout en lui insufflant un volet technologique qui le mène plus loin, ou offre une nouvelle possibilité d’observation du Kuchipudi

Shantala Shivalingappa / Ezra Belotte-Cousineau