extrait vidéo

Mise-en-scène : Giorgio Barberio Corsetti
Musique : Riccardo Nova
Choreographie : Shantala Shivalingappa
Scénographie : Giorgio Barberio Corsetti and Massimo Troncanetti
Création lumière et direction technique : Marco Giusti
Vidéo  : Igor Renzetti Costumes : Francesco Esposito
Accessoires : Francesca Rossetti

Danceurs : Hema Sundari Vellaluru / Corrado Luigi / Kamiko Sho / Paride Biasuzzi / Jacopo Giarda / Vincenzo Turiano / Filippo Del Sal / Gianmarco

Acrobates : Francesco Mirabile, Zielinski Jacub

Musiciens :Dr Mysore Manjunath – violon / Dr Uday Kiran — chant / BC Manjunath – mridangam et percussions / Guru Prasanna – kanjira et percussions / PMCE Parco della Musica Contemporanea Ensemble / Paolo Ravaglia – clarinette / Francesco Dillon – violoncelle / Fabio Bagnoli – hautbois

Production :  Fondation Musica per Roma et Fondation MAXXI production
Coproduction : Accademia Teatro alla Scala
Production déléguée : Fattore K.

Nineteen Mantras  a été initié au confluent de trois domaines artistiques : la musique de Riccardo Nova, la vision esthétique de Giorgio Barberi Corsetti , et l’univers corporel de Shantala Shivalingappa,  tous trois travaillant ensemble , cherchant un équilibre entre deux mondes , deux visions , deux cultures : l’Europe et l’ Inde. L’opéra dépeint une sorte de ” drame universel “, dans lequel les notions communément admises de l’espace , le temps et la durée , sont contestées. Les actions, plutôt que de se succéder, se développent de l’une à l’autre, créant des cycles qui se déplacent sans cesse entre la création et la dissolution. La musique, à partir des intonations naturelles du son, voyage par le biais de la cosmogonie indienne, s’attardant sur certains moments importants de l’existence. La musique, à partir d’intonations naturelles des voyages sonores, par le biais de la cosmogonie indienne, s’attarder sur certains moments importants de l’existence. Nineteen Mantras sera un récit relatif aux divinités évoquées dans les Mantras , explique Giorgio Barberi Corsetti, raconté à travers d’épisodes de leurs histoires mythiques,(…) promulguée en musique, chant, images, danse et théâtre “.